Les clefs de l'Amérique par Jean-Eric Branaa
Les clefs de l'Amériquepar Jean-Eric Branaa

Martin O'Malley, un potentiel fort à gauche

L’ancien gouverneur du Maryland Martin O’Malley s'est présenté à l’investiture présidentielle démocrate en 2016 et l'a annoncé formellement et symboliquement depuis Baltimore, le 30 mai 2015.  C’est en effet dans cette ville qu’il a été élu maire à deux reprises, avant de devenir le gouverneur du Maryland en 2006 (réelu en 2010).

 

Les banques en ligne de mire

On le connaît pour son combat contre les banques. En 2015, il a  intensifié la campagne qu’il mène depuis longtemps, en faisant paraître un article à charge, le 20 mars 2015, dans l ‘Iowa où devait logiquement se tenir la première étape des primaires. Publié dans le Des Moines Register, sous le titre « Empêchons un nouveau krach, réformons Wall Street », il y a souligné que, selon une étude récente, le krach de 2008-2009 a coûté à chaque Américain 120.000 dollars en plans de sauvetage pour les grandes banques. Cela lui a permis d’expliquer que « la réforme structurelle la plus sérieuse qui peut être entreprise est le rétablissement du Glass-Steagall Act de 1933, qui séparait les banques commerciales des banques d’affaires. Grâce à la protection offerte par Glass-Steagall, notre pays n’a pas vu de grande crise financière pendant près de 70 ans. Si cette loi n’avait pas été abrogée en 1999, le krach aurait été limité. » Et, en effet, le secteur financier aujourd’hui compte 15.000 milliards de dollars d’actifs, dont la moitié environ est contrôlée par seulement cinq banques. « Elles sont tout simplement trop grandes », conclut O’Malley, « et constituent une menace pour l’économie ».

 

Les classes moyennes et les plus faibles

Martin O’Malley porte son action sur l’amélioration du sort des plus faibles : Des emplois ont peut-être été créés, mais il remarque qu’ils sont surtout mal payés, temporaires et à temps partiel. D’après lui, le niveau de vie n’a pas augmenté, contrairement aux inégalités : les 1 % les plus riches possèdent autant de richesse que les 90 % les plus pauvres.

Outre le Glass-Steagall, l’ancien gouverneur propose d’autres mesures : les directeurs de banque doivent être punis en cas de pratique frauduleuse ; les responsables d’organismes de régulation et du ministère de la Justice doivent être prêts à poursuivre ceux qui commettent ou laissent commettre des crimes ; et les banques à qui on inflige une amende ne doivent pas pouvoir soustraire la somme de leurs résultats, et éviter ainsi de payer l’impôt.

 

Le poids de la dette

Par ailleurs, la dette des sociétés a aussi augmenté, afin d’alimenter la bulle boursière et les profits après-impôt. De 5000 milliards de dollars en 2001, la dette des sociétés financières et non-financières confondues est passée à 11000 milliards en 2009, et à 15000 milliards à la fin de 2014. Les profits après-impôt sont passés de 500 milliards en 2001 à 1400 milliards en 2009, pour atteindre 1750 milliards en 2014. Cela fait une augmentation moyenne de quelque 9 % par an dans les deux catégories. Or, pendant la même période, les dépenses en capital des sociétés (pour l’achat de nouveaux équipements, logiciels, etc.) n’ont augmenté que d’un peu plus de 1 % par an (passant de 925 milliards de dollars en 2001 à 1140 milliards en 2014). David Stockman, un ancien conseiller économique du président Reagan, a récemment écrit sur son blog que les sociétés américaines ont contracté, entre début janvier et début mars 2015, 214 milliards de dollars de prêts. Sur ce total, elles ont utilisé 128 milliards pour racheter leurs propres actions, plus 21 milliards pour une seule opération de fusion. Ainsi, les trois quarts de la dette contractée ont servi à gonfler la bulle boursière, et non pas à développer l’économie.

 

L’homme de gauche et l’écologiste

Les convictions de Martin O’Malley sont clairement libérales, au sens américain du terme, c’est-à-dire à gauche.  Elu maire de Baltimore, un maire blanc dans une ville noire, il cultive la proximité, se promène en manche de chemise et sans cravate. Le gouverneur démocrate du Maryland a signé la loi qui abolit la peine de mort dans son État, celui-ci devenant le 18e aux États-Unis à bannir la peine capitale de son arsenal législatif. Il est surtout connu pour un engagement fort en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique. Il a fortement pesé sur l’Etat du Maryland pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, a développé le recyclage et le compostage.

 

Gary Hart comme modèle

Gary Hart inspire profondément Martin O’Malley. Il faut dire que le candidat de 2016 a fait partie de l’équipe de campagne du candidat de 1984. Comme lui, il sait qu'il doit lutter contre les forces dominantes de l'appareil de son parti. Face à Hillary Clinton, le thème de la lutte contre l’oligarchie a été fort, comme c’était le cas en 1984. Comme son ainé, O’Malley dégage aussi le charisme d'un candidat décalé, simple, facile d’approche. Enfin, son Amérique est celle de ses racines, celle de l’intérieur, pas de la capitale. Il veut incarner pour le futur le politicien qui connaît le quotidien des gens, pas celui qui baigne au sein du personnel politique.

 

Créer un choc

Le défi de Martin O'Malley c'est de créer le choc d'une nouvelle campagne électorale comme Obama en 2008. L’opinion publique est aujourd’hui éclatée, parce que devant les échecs multiples de la classe politique classique, chacun échafaude ses propres recettes. La guerre d’Irak a désacralisé les médias classiques. Bien davantage, les nouveaux supports via Internet ont créé leur espace en amplifiant la démonstration des erreurs des médias classiques. Les Américain n’ont plus confiance dans la classe politique : il y eut d’abord le mensonge dans le motif officiel de l’ouverture de la guerre d’Irak. Ce fut ensuite le mensonge dans l’annonce de la «mission accomplie» alors qu’une nouvelle forme de guerre allait prendre naissance. Par conséquent, l’opinion est à la recherche de nouveaux leaders d’opinion qui lui paraissent correspondre à ce nouveau décor. O’Malley espère pouvoir incarner ce renouveau attendu. Il va jouer sur sa différence : outre l’homme de la gauche du parti démocrate, il peut compter sur la nouveauté, la jeunesse, et la tolérance ; cela le mènera-t-il un jour à la victoire ?

 

 

Voir aussi :

- La loi Glass-Steagall

- Elizabeth Warren

Image : http://usat.ly/1KneL5w

 

 

Rédiger un commentaire

Commentaires

  • http://mehrerekreditevergleichen.info/bank-kredit-team.html (jeudi, 15. décembre 2016 17:20)

    I was struck by the honesty of your posting

  • foreskrive viagra online (mercredi, 21. décembre 2016 16:18)

    Perfect answer! That really gets to the heart of it!

  • http://kreditsuche.pw/barkredit-dvd-audio-yapma.html (samedi, 24. décembre 2016 22:56)

    Steve, I don’t mean to answer for Featherstone, and don’t mean this as any kind of slight to LaHair as he’s surpassed just about everyone’s expectations, but a 29 year old 1st year ballplayer wouldn’t be considered a “core of the team” for the next 10 years. Especially now that we’re out of the Steroids era and most 30+ year olds have started aging like 30+ year olds again. LaHair is a great story and seems like the kinda guy you want to root for, but he’s not going to be around by the time the Cubs become relavent again.

  • widerrufsbelehrung kreditvertrag muster 2008 (jeudi, 19. janvier 2017 06:37)

    Your answer shows real intelligence.

  • AntonScexoca (jeudi, 09. février 2017 19:23)

    Cialis Tiempo De Efecto Online Pharmacy Europ No Prescription <a href=http://drugs20.com>cialis</a> Best Place Buy Cialis 40 Mg Online Zithromax Otc How Does Tadalis Sx Soft Work My Canadian Orders Comprar Cialis Red Source Fiable Pour Dapoxetine <a href=http://drugslr.com>cialis</a> Acticin Medicine Dhea Propecia Zithromax Sexually Transmitted Disease Vendo Viagra Cialis Propecia Vente Cialis Belgique Viagra Price List <a href=http://accutane.rx-cs17.com/buy-acutane.php>Buy Acutane</a> How Can You Last Longer Discount Generic Isotretinoin Medicine In Internet Fedex Anchorage Prix Xenical Orlistat <a href=http://cidovir.com>cheap cialis</a> Keflex Antibiotic For Spider Bites Viagra Securite Sociale Cialis Info Can I Take Cipro With Amoxicillin <a href=http://gajkl.com>online pharmacy</a> Cialis Over Seas Xenical No Prior Prescription <a href=http://antabuse.inpills.com/how-much-is-antabuse.php>How Much Is Antabuse</a> Online Pharmacies To Avoid Acyclovir 800 Mg Tablets For Sale Achetre Viagras En Ligne Au Quebec

  • ourworld free coins (mardi, 14. février 2017 23:51)

    At first I thought this column was an attempt to reassure opponents of Obama that their fears about the Left's use of the military for domestic control were mere fantasies. Then I received this: www.tikkun.org/nextgen/obama-must-use-military-to-ensure-a-free-and-fair-election

  • cialis (mardi, 21. mars 2017 17:06)

    Take, take and old pills the for everyday use reviews.

  • manicure (dimanche, 23. avril 2017 18:32)

    Hello! I could have sworn I've been to this blog before but after reading through
    some of the post I realized it's new to me. Anyhow,
    I'm definitely delighted I found it and I'll be bookmarking and checking back often!

Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

contact@branaa.fr

Comprendre

Tweets de jean-eric branaa @BranaaJean

Dossiers

Dernières pages ajoutées

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Jean-Eric Branaa