Les clefs de l'Amérique par Jean-Eric Branaa
Les clefs de l'Amériquepar Jean-Eric Branaa

Claire McCaskill : une femme dans le Missouri

Image : http://glmr.me/1Fz6hqQ

 

 

 

La campagne du Missouri

Le soutien de la sénatrice est important. Elle a gagné en importance après avoir conservé son siège en 2012, dans un Missouri très traditionnaliste. La campagne électorale dans cet Etat a pris un tour aigre en même temps qu'elle a été portée sur le devant de la scène médiatique, lorsque le candidat républicain Todd Akin a déclaré qu'une femme victime d'un «viol véritable» ne pouvait tomber enceinte et qu'il était donc inutile d'autoriser l'avortement dans ce cas. Le tollé suscité par ces propos avait plongé le parti républicain et notamment Mitt Romney, son candidat à la présidentielle, dans l'embarras. Elue en 2006, Claire McCaskill remettait pour la première fois son mandat en jeu. Dans un Etat où Barack Obama est impopulaire et qui vota majoritairement pour Mitt Romney à la présidentielle, Claire McCaskill se vit contrainte de mener campagne vers le centre. Elle se targua ainsi de s'être opposée sur l'emploi des immigrés clandestins aussi bien au président George W. Bush qu'à l'actuel président, et plaida en matière d'immigration pour la sécurisation de la frontière mexicaine

 

La cause de femmes

Infatigable féministe et toujours en pointe dans les combats aux côtés des femmes, Claire McCaskill prend régulièrement position au niveau national sur les questions de viol, de droit à l’avortement, de violences au sein du couple. On cite fréquemment « un froid » qui s’était installé entre elle et Hillary Clinton quand elle avait déclaré à propos du mari de cette dernière, et ancien président, « qu’elle éviterait qu’il ne s’approche de trop près de sa fille. » Fin mai 2015, elle s’en est pris violemment à Game of Thrones et a déclaré qu’elle ne regarderait plus la série d’HBO, après un épisode dans lequel un viol avait été mis en scène : « Une scène stupide, gratuite, dégoutante et inacceptable », a-t-elle twitté. 

 

Ferguson

En tant que sénatrice de l’Etat, Claire McCaskill fut en première ligne lors des événements de Ferguson. Elle déconseilla au président Obama de se rendre en personne dans la ville, soulignant que les manifestants étaient infiltrés par un groupe d’agitateurs venus d’autres Etats. Le 9 septembre elle fut cependant une des premières à souligner la responsabilité de la police : « je pense que cette foule ne devait pas être considérée comme des combattants ennemis en zone de guerre. »  Elle prit alors position contre le sur-équipement de la police, qui a depuis été remis en cause par le président Obama.

 

Le soutien à Hillary Clinton

Claire McCaskill fut la première à aller plus loin que les autres et à apporter officiellement son soutien à Hillary Clinton pour l'élection Présidentielle de 2016 : ce fut fait dès le 18 juin 2014. Cette élue Démocrate du Missouri - et l'une des plus à gauche du Sénat Fédéral - avait déjà été la première à apporter son soutien au Sénateur Obama en 2007, s'opposant ainsi à ... Hillary Clinton à l'époque. 

 

Quel avenir ?

Comme tous les politiciens talentueux, McCaskill suscite beaucoup de commentaires. Beaucoup la verrait au poste de gouverneur du Missouri, poste qu’elle avait déjà convoité en 2004 et qui sera remis en balance en 2020. Cela ferait alors d’elle la première femme à ce poste dans cet Etat. Elle préférait pour l'instant se concentrer sur le renouvellement de son mandat en 2018. Claire McCaskill figure aujourd’hui parmi les noms les plus fréquemment cités pour être candidate à son tour à la présidence.

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

contact@branaa.fr

Comprendre

Tweets de jean-eric branaa @BranaaJean

Dossiers

Dernières pages ajoutées

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Jean-Eric Branaa