Les clefs de l'Amérique par Jean-Eric Branaa
Les clefs de l'Amériquepar Jean-Eric Branaa

Carly Fiorina

Il est indéniable que Carly Fiorina a été une candidate qui sortait du lot. L'ancienne PDG de Hewlett-Packard, Carly Fiorina, 62 ans, s'est officiellement lancée dans la course à la Maison Blanche le lundi 4 mai 2015. Elle est la seule femme républicaine à s'être déclarée candidate aux primaires, qui a pourtant compté une foule de candidats, et seulement la deuxième au sein des deux principaux partis en lice après la favorite démocrate Hillary Clinton. "Je me présente à la présidentielle", a-t-elle simplement écrit sur son compte Twitter. Elle a été nommée par Donald trump Directrice du Renseignement National.

 

L'anti-Hillary

Carly Fiorina avait été forcée de démissionner de HP en 2005 après une performance calamiteuse en Bourse. Elle avait déjà tenté, mais sans succès, de remporter un siège de sénateur, mais aussi conseillé le sénateur John McCain, opposant malheureux à Barack Obama en 2008. Avant cela, elle peut se targuer d'avoir connu une ascension fulgurante, d'abord chez AT&T, puis chez Lucent. A tel point qu'en 1998, le magazine Fortune la désigne "femme la plus puissante" du secteur des entreprises aux Etats-Unis.

"A l'inverse de Hillary, j'ai vraiment accompli quelque chose", se plaît-elle à lancer en guise de pique à sa possible adversaire démocrate. Il faut dire que Carly Fiorina se pose un peu comme l'anti-Hillary n'hésitant pas à mettre en avant le fait qu'elle a su s'élever dans la hiérarchie et être nommée à la tête d'une multinationale, à la différence d'une "professionnelle de la politique" comme l'ancienne première dame.

Carly Fiorina a été diagnostiquée d'un cancer du sein en 2009, subissant par la suite une double mastectomie. Une expérience douloureuse qui a aussi contribué à établir une proximité avec les électrices, à tel point que la principale intéressée parle d'une véritable "sororité".

 

Conservatisme classique

Si on trouve chez Carly Fiorina des thèmes de campagne spécifiquement féminin, on retrouve chez elle un classicisme dans son conservatisme et cela n’est pas forcément pour plaire à la majorité des femmes : Son mot d'ordre ? Les combats qui restent chers au cœur des électeurs républicains : soit les actions anti-IVG et contre le mariage homosexuel par exemple et la défense des "traditions" américaines.

Elle a été la seule femme sur les rangs pour le Grand Old Party, comme l’ancienne représentante Michele Bachmann en 2011. Cette dernière avait rapidement abandonné après un score décevant lors des caucus de l’Iowa, le premier Etat à se prononcer. Le destin de Carly Fiorina n'a pas été très différent.

Rédiger un commentaire

Commentaires

  • Daniel (jeudi, 08. décembre 2016 12:30)

    Nice blog here! Also your website loads up fast! What host are you using? Can I get your affiliate link to your host? I wish my site loaded up as quickly as yours lol

  • cheap_cialis (mardi, 14. février 2017 07:37)

    A knowledgeable security spet can look for security breaches and close them down.

  • mg (vendredi, 14. avril 2017 09:35)

    This use was not covered by the FDA approval research process for .

Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Jean-Eric Branaa