Les clefs de l'Amérique par Jean-Eric Branaa
Les clefs de l'Amériquepar Jean-Eric Branaa

Les nominations de Donald Trump

Le comité de transition est en charge de la nomination de près de 4000 officiels au niveau fédéral, dont 1200 doivent être confirmés par le Sénat.

Les membres du gouvernement sont répertoriés ici.

 

 

Reince Priebus, 44 ans. Très lisse politiquement parlant, l’actuel président du Parti républicain sera le nouveau secrétaire général de la Maison-Blanche, où il orchestrera toute l’administration du nouveau président, en lien avec le Parti et le Congrès.

Stephen Bannon, 62 ans, l’ancien patron du site d’information d’extrême droite Breitbart News, devenu directeur de campagne du candidat cet été, va continuer à jouer l’homme de l’ombre en tant que haut conseiller en charge de la stratégie. Ce proche du président est si controversé que les démocrates ont déjà demandé sa démission.

Jeff Sessions, 69 ans. Sa nomination doit être confirmée par le Sénat. Le futur ministre de la justice a déjà été ouvertement accusé de racisme alors qu’il était procureur général de l’Etat de l’Alabama. Ce sénateur fait partie de ultra-conservateurs.

Michael Flynn, 57 ans. Le prochain conseiller à la sécurité nationale est un général à la retraite. Il a notamment écrit que « la peur des musulmans est rationnelle » en février, sur son fil Twitter. C’est un ancien des renseignements militaires, également connu pour ses positions troubles sur la torture.

Myron Ebell, 64 ans. Il est en charge de la transition pour la protection de l'environnement (EPA), l'équivalent donc de notre ministère de l'environnement et il est un climatosceptique convaincu. Ça ne va pas être simple ! Reste à connaître le nom du futur directeur...

CONFIRME PAR LE SENAT

Mike Pompeo, 52 ans. Il vient d’être nommé à la tête de la CIA, un poste soumis à l’approbation du Sénat, ce qui ne devrait pas poser de problème : le député était dans la commission d’enquête du Congrès sur l’attaque de Benghazi en 2012. Son rapport avait accusé l’ex-candidate démocrate Hillary Clinton d’avoir minimisé la menace djihadiste en Lybie.

Betsy deVos, 58 ans. Femme d’affaires milliardaire et philanthrope, héritière de l’empire Amway. Elle décroche le ministère de l’éducation. Le président-élu a déjà prévenu de réformes visant à « supprimer la bureaucratie qui handicape nos enfants. » dont elle aura la charge. Son poste est soumis à l'approbation du Sénat.

CONFIRMEE PAR LE SENAT

Nikki Haley, 44 ans. La gouverneure de Caroline du Sud a été nommée ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU. Cette fille d’immigrés indiens, star montante du parti républicain, devient la première femme issue de l’immigration à ce poste. On peut noter que, pendant la campagne, elle avait été très critique envers le candidat.

CONFIRME PAR LE SENAT

Ben Carson, 65 ans. Sa nomination au ministère du logement et des services sociaux a été une surprise. Il est le premier Africain-Américain nommé dans le gouvernement Trump. Son handicap est d’être totalement novice en politique.

Donald McGhan, 48 ans. C’est un avocat fiscaliste, qui s‘est occupé des affaires juridiques de la campagne de Donald Trump. Il est aussi un ancien membre de la commission électorale fédérale. Le nouveau président l’a nommé avocat de la Maison-Blanche.

Kathleen McFarland, 65 ans. Elle est la nouvelle adjointe au conseiller à la sécurité intérieure. Auparavant elle était consultante sur Fox News. C'est une proche du général David Petraeus.

Thomas Price, 62 ans. Médecin américain représentant à La Chambre des députés la banlieue cossue d'Atlanta. Il est ultra-conservateur. Cet anti-IVG et farouchement hostile à l'Obamacare hérite du ministère de la santé. Son poste doit être validé par le Sénat, ce qui ne devrait pas poser de problèmes.

Seema Verma, 38 ans. Consultante spécialiste de la santé, cette proche de Mike Pence est nommée à la tête des deux programmes publics de sécurité sociale destinés aux Américains les plus modestes et les plus âgés, Medicaid et Medicare (elle devient directrice de l'agence CMS - Center for Medicare and Medicaid Services).

CONFIRMEE PAR LE SENAT

Elaine Chao, 63 ans. Elle a déjà été ministre sous Georges W. Bush (ministre du travail). L'épouse du leader des républicains au Sénat (Mitch McConnell) revient au gouvernement avec le poste de ministre des transports. C'est une républicaine modérée, qui avait tentée d'imposer une augmentation du salaire minimum. Son poste est soumis à l'approbation du Sénat.

CONFIRME PAR LE SENAT

Wilbur Ross, 79 ans. Le milliardaire récupère le portefeuille de ministre du Commerce. Mais ce n'est pas un perdreau de l'année : il fêtera ses 80 ans l'année prochaine !

Le sénat doit se prononcer sur cette nomination.

Steven Mnuchin, 53 ans. Bien connu d'Hollywood -il est le producteur entres autres de "Mad Max", "X-Men" ou encore "Avatar"- ce businessman a fondé le fonds d'investissement Dune Capital Management LP et connaît bien les réseaux financiers et les méandres de Wall Street. Un profil pas vraiment antisystème quand on se souvient que l'homme a passé 17 ans au sein de Goldman Sachs.

Le nouveau ministre des finances doit être confirmé par le Sénat.

 

CONFIRME PAR LE SENAT

James Mattis, 66 ans. L'enragé ("mad dog") est le surnom de cet ex-Marine, est le premier général à devenir ministre de la Défense depuis 1950. Donald Trump l'avait récemment encensé, se disant notamment "impressionné" positivement par sa position anti-torture. Ce poste est soumis à confirmation par le Sénat. Problème ici: la loi, qui interdit à un ex-militaire d'engager dans le gouvernement avant 7 ans, devrait être changée.

CONFIRME PAR LE SENAT

John Kelly, 66 ans. Ancien général des Marines, a été nommé à la tête du ministère de la sécurité intérieure. Il est l'ancien chef du Commandement Sud de l'armée américaine, qui couvre l'Amérique du Sud, l'Amérique centrale et les Caraïbes. Il est le troisième général choisi par Donald Trump pour diriger un poste de haut rang au sein de son administration. Ce poste est soumis à la validation du Sénat.

Terry Brandstad, 70 ans. Il est le nouvel ambassadeur des Etats-Unis en Chine. Brandstad avait appelé le président Xi Jinping « un ami de longue date » lorsque ce dernier a visité l’Iowa en février 2012 et le porte parole du ministre des affaires étrangères chinois Lu Kang a également qualifié Branstad de « vieil ami » est réaction à cette nomination. Ce poste est soumis à confirmation par le Sénat.

Scott Pruitt, 48 ans. Donald Trump a nommé un climato-sceptique pour diriger l'Agence de l'environnement (EPA). Le procureur général de l'Oklahoma, s'est notamment illustré en intentant une action en justice contre les réglementations de l'EPA, l'agence à la tête de laquelle il vient d'être nommé.

Linda McMahon, 68 ans, prend la tête de la Small Business Administration, un peu un équivalent d'un ministère des PME. Elle est une femme d'affaires, qui s'est notamment présentée aux élections sénatoriales de 2010 et 2012 dans le Connecticut, pour le Parti républicain.

Andrew Puzder, 66 ans, est le nouveau ministre du travail. Il est principalement connu pour son opposition ferme à toute augmentation du salaire minimum et son entreprise a été accusée de non-respect du droit du travail. On peut également relever de nombreuses mises en cause pour des publicités sexistes. Son poste doit être confirmé par le Sénat.

Cathy Anne McMorris Rodgers, 47 ans.  La nouvelle ministre des territoires est députée fédérale pour l’Etat de Washington depuis 2005. Elle est favorable à l'ouverture des territoires nationaux aux forages. Elle est également favorable à la fracturation hydraulique.

 

Elle a finalement refusé le poste le 13 décembre.

Gary Cohn, 56 ans, directeur général adjoint de la banque Goldman Sachs, à été nommé à la tête du Conseil économique national (Nec) de la Maison Blanche. Le Nec est notamment chargé de coordonner la politique économique gouvernementale.

Rex Tillerson, 64 ans, a été nommé à la tête de la diplomatie américaine. M. Tillerson est le PDG de la compagnie texane Exxon Mobil depuis 2004. Pour Donald Trump, l’homme est un génie de la négociation et pourra mettre son talent au service du pays. Ses liens avec les Russes posent pourtant des problèmes jusque dans les rangs des Républicains. Ce poste doit être validé par le Sénat.

Rick Perry, 66 ans. On se souvient de lui pour avoir oublié lors d'une campagne présidentielle qu'il voulait suprimer le ... ministère de l'énergie! Le Texan était un soutien de Ted Cruz et avait qualifié Trump de "cancer du conservatisme". Est-ce par humour que le président l'a nommé ministre de l'énergie? Ce poste est soumis à validation par le Sénat.

Ryan Zinke, 55 ans. Cet élu du Montana se voit offrir le poste du ministre des terrtoires après le refus de Cathy McMorris Rodgers. Zinke est un ancien Navy Seal (soldat d'élite) et héro de guerre. C'est un soutien de Donald Trump de la première heure. Son poste est soumis à validation par le Sénat.

David Friedman, 57 ans. L'avocat d'affaires a été nommé ambassadeur en Israël. Sa première déclaration a été pour dire "qu'il lui tarde de servir depuis la capitale éternelle du pays : Jerusalem".

Ce poste est soumis à validation par le Sénat.

Monica Crowley, 48 ans. L'analyste de FoxNews, est nommée au Conseil National de Sécurité pour seconder Michael Flynn. Elle prendra en charge les communications stratégiques. Elle est célèbre pour avoir nourri la polémique sur le bulletin de naissance de Barack Obama.

Une polémique est née alors que Monica Crowley a été accusée de plagiat en ce qui concerne son dernier livre : Donald Trump a décidé de ne plus lui proposer ce poste.

Mick Mulvaney, 49 ans, est nommé directeur du budget (Office of Management and Budget). Malvaney est élu de Caroline du Sud. C'est un conservateur fiscal et un des fondateurs du Freedom Caucus (ce qui correspond aux frondeurs de droite à la Chambre des réprésentants). Très rigide et très conservateur, il est notamment contre toute limite pour la dette US.

Donald Trump a nommé Carl Icahn, 80 ans, conseiller spécial à la simplification des "règles excessives" qui pèsent sur les entreprises américaines.

Nomination surprenante, alors que M. Icahn a passé plus de quarante ans à écumer Wall Street en tant qu’actionnaire activiste : c'est d'ailleurs lui qui a inspiré le personnage de l’ignoble Gordon Gekko, joué par Michael Douglas dans le Loup de Wall Street.

 

Sean Spicer, 45 ans, est le porte-parole de Donald Trump à la Maison blanche. Il est l'ancien porte parole du Comité National Républicain (RNC), l'organe de direction du Parti républicain, pendant la campagne présidentielle de Donald Trump et un très fidèle du président.

Hope Hicks, 27 ans. Le mannequin-vedette a été choisie pour être directrice de com du président. Cette amie d'Ivanka, qui a fait une percée très rapide en politique, est une habituée des médias: plus de 250 sollicitations par jour en ce qui la concerne ! Il lui faut maintenant gérer les demandes pour quelqu'un d'autre.

Peter Navarro, 67 ans, un économiste fervent adversaire de la Chine, a été nommé à la tête d'un Conseil du commerce national, un bureau dépendant de la Maison-Blanche nouvellement créé.

Il va "travailler à l'élaboration de politiques commerciales qui réduiront notre déficit commercial, renforceront notre croissance et contribueront à réduire l'exode des emplois de nos contrées", a indiqué" le président.

Kellyann Conway, 49 ans. L'ancienne directrice de campagne de Donald Trump a été nommée au poste de conseillère spéciale du président à la Maison-Blanche. Des rumeurs prétendent que son mari pourrait être nommé Solicitor General des Etats-Unis.

Thomas Bossert, 43 ans. Ancien conseiller adjoint à la sécurité intérieure de George W. Bush, il a été nommé conseiller de la Maison blanche pour la sécurité et la lutte contre le terrorisme. C'est un expert en cybersécurité.

Jason Greenblatt, 50 ans. Le président a nommé son conseil juridique en chef à un poste de "représentant spécial en charge des négociations internationales", une nouvelle fonction au sein de l'administration américaine. Juif orthodoxe, il avait déjà conseillé le candidat républicain pendant la campagne sur les relations entre Israël et les Etats-Unis.

Rober Lighthizer, 69 ans. En charge du commerce extérieur (US Trade Representative). Cet ancien avocat d'affaires a déjà quasiment occupé le poste (il était adjoint) sous Ronald Reagan. Ce n'est pas un libéral et il est même extrêmement protectionniste. Il est, comme Donald Trump qu'il soutient depuis la première heure, en faveur d'une politique très dure vis-à-vis de la Chine.

Dan Coat, 73 ans. Le nouveau directeur du renseignement américain est un spécialiste des questions stratégiques : il a fait partie des commissions du renseignement et de la défense du Sénat et de la Chambre. Sénateur de l'Indiana, après en avoir été le député, il est connu pour ses positions anti-Russe : il a été très actif en faveur de sanctions lorsque le pays a annexé la Crimée.

Jared Kushner, 36 ans. Gendre de Donald et mari d'Ivanka il a été nommé conseiller spécial au sein du cabinet du Président. Cette nomination a fait couler beaucoup d'encore : la loi anti-népotisme de 1967 s'applique-t-elle ici? Il semble que non,mais la ligne blanche n'est pas loin...

David Shulkin, 57 ans. Cet ancien médecin avait été nommé par Barack Obama au poste de vice-ministre de la santé. Donald Trump lui a confié le portefeuille des anciens combattants, un poste hautement stratégique pour conquérir l'électorat républicain.

Sonny Perdue, 70 ans. L'ancien gouverneur de Georgie serait pressenti pour le poste de  ministre de l'agriculture.

John Bolton. En attente de nomination. devrait être le n°2 du ministère des affaires étrangères.

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

contact@branaa.fr

Comprendre

Tweets de jean-eric branaa @BranaaJean

Dossiers

Dernières pages ajoutées

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Jean-Eric Branaa