Les clefs de l'Amérique par Jean-Eric Branaa
Les clefs de l'Amériquepar Jean-Eric Branaa

La loi Glass-Steagall

Aussi appelée Banking Act, la loi Glass-Steagall a été adoptée par le Congrès américain pendant la Grande Dépression des années 1930, promulgant la séparation des activités d'investissement et des activités commerciales des banques.

 

Voulu par Roosevelt en 1933

La loi permettait de dissocier l’économie réelle et le monde financier afin de protéger au mieux l’épargne des ménages en éloignant les risques d’effondrement des marchés. La fragilité du secteur financier après la crise de 1929 a amené les gouvernements à agir de manière à ce que les banques commerciales ne puissent pas être en relation avec les autres sociétés. De ce fait, il permettait d’éloigner les effets de contagion dans le secteur bancaire. La loi visait donc à protéger les banques commerciales, qui acceptent les dépôts des épargnants et accordent des prêts aux particuliers et aux entreprises, des risques pris par les banques d'investissement.

 

Abrogation sous Clinton

La loi Glass-Steagall a été abrogée en 1999 sous l'administration Clinton avec la loi Gramm-Leach-Bliley, principalement pour permettre la naissance d'un géant de la banque : Citigroup. De nombreux experts s'accordent à dire que l'abrogation du Glass-Steagall Act a créé une dérégulation de plus en plus importante et a fait naitre la crise des subprimes en 2007.

 

Un nouveau projet

Quatre sénateurs américains ont proposé de réadapter les principes donnés par la loi Glass-Steagall en proposant un projet de loi baptisé 21st Century Glass-Steagall Act of 2013. La sénatrice Elizabeth Warren, qui porte le projet, s’est exprimée en affirmant que le monde financier continue sans cesse de menacer la santé économique, c’est dans ce sens qu’il serait nécessaire de limiter les pouvoirs des banques d’investissement.

 

Adopté par la gauche

Aussitôt reprit par la gauche du Parti démocrate et des leaders tels que l’ancien gouverneur du Maryland Martin O’Malley, ce projet consisterait alors à faire en sorte que le gouvernement fédéral n’ait plus à renflouer sans arrêt les caisses de ces banques à haut risque. Le but est alors de protéger les caisses de l’Etat ainsi que les familles américaines grâce à un système plus stable et beaucoup moins risqué. Les fondateurs de ce projet de loin visent une séparation de façon à ce que les institutions de Wall Street s’engagent selon leurs souhaits dans des investissements risqués mais que les dépôts bancaires fédéraux soient protégés.

Pour ces 4 sénateurs ce renouveau du Banking Act pourrait la solution aux crises financières. On pourrait imaginer un monde où le risque bancaire est complètement distinct des banques traditionnelles.

 

 

Commentaires

Discussion close
  • BLAISE (dimanche, 05. mars 2017 11:54)

    What will happen if Steven MNUCHIN and his administration repeal / replace the Dodd-Frank act of 2010 ?
    The FED. Reserve act (1913) will be in your items, I think
    Good Job
    Best Regards
    I would like to meet you....
    Je souhaiterai vous rencontrer si possible pour parler du rôle de la FRD depuis 2014
    D. BLAISE

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

contact@branaa.fr

Comprendre

Tweets de jean-eric branaa @BranaaJean

Dossiers

Dernières pages ajoutées

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Jean-Eric Branaa